La filiation d'un enfant né de parents qui ne sont pas mariés n'est pas automatique. Si le nom de la mère figure sur l'acte de naissance, la filiation maternelle est établie. Le père doit obligatoirement reconnaître l'enfant.

Depuis le 1er juillet 2006, l’identité de la maman mentionnée dans l’acte de son enfant établit le lien de filiation et vaut donc reconnaissance. L’autorité parentale est exercée conjointement par les parents dont le lien de filiation a été établi durant la première année de l’enfant.

C'est l’acte de reconnaissance (à ne pas confondre avec la déclaration de naissance) qui va créer des liens entre vous et l’enfant. C’est au travers de celui-ci que se créent les liens juridiques de l’enfant vis-à-vis de la mère et du père.

La reconnaissance est une des conditions de l’octroi de l’autorité parentale, elle est donc importante, voire indispensable. Elle permet aussi la délivrance du livret de famille après la naissance, de parents célibataires français. Pour les étrangers, le livret ne sera délivré que si les actes de naissance des parents ont été dressés ou transcrits par une autorité française.

La déclaration se fait sur présentation d'une pièce d’identité, d'un justificatif de domicile de moins de trois mois et d'un acte de naissance de l'enfant si celle-ci s'effectue après la naissance.

Infos en +

Service État civil
Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30
Tél. 03 27 93 58 01
Contacter le service

Accès rapide