Ancien hameau fortement transformé par l’industrie, la batellerie et l’exploitation minière, le quartier se réinvente entre la rénovation des cités minières et l’intervention sur les espaces publics pour sécuriser et améliorer le cadre de vie des habitants.

Né du chemin de fer, de l’industrie, de l’exploitation minière et de la batellerie, le quartier de Dorignies s’est très vite développé en moins d’un siècle à partir de 1850. Le quartier reste profondément marqué culturellement ou architecturalement par ce passé, nombre de nom de quartiers ou de cités gardent la mémoire des activités industrielles (Verrerie) ou minières (Vieux Corons, Corons verts…).

Coupé de la ville par plusieurs infrastructures (comme le canal de dérivation de la Scarpe et la voie ferrée), le quartier comprenant de nombreuses cités minières, des résidences de bailleurs sociaux et un habitat privé dégradé a été fléché pour bénéficier d’un projet de rénovation urbaine ambitieux en lien avec Pont de la Deûle, quartier de la Ville de Flers-en-Escrebieux limitrophe.

En réalité, le quartier de Dorignies fait l’objet de plusieurs démarches de projet qui se réaliseront dans les années à venir et pilotées par plusieurs acteurs : la Ville, Douaisis Agglo, Maisons et Cités ainsi que Norévie, accompagnés notamment par l’État et la Région Hauts-de-France. L’objectif partagé par tous est de continuer à améliorer les logements et la vie dans le quartier de Dorignies en ciblant la rénovation des logements et les aménagements à réaliser sur les espaces publics.

La diversité des acteurs et des démarches, avec notamment les cités de la Mouchonnière et des Corons Verts identifiées dans le cadre de l’Engagement pour le Renouveau du Bassin Minier et un projet de rénovation urbaine (NPNRU) sur les quartiers de Dorignies et Pont de la Deûle, ont nécessité de définir un projet global cohérent et d’articuler les opérations en fonctions des spécificités de chaque dispositif.

La philosophie de l’action sur ces quartier est la même : d’une part améliorer la vie des habitants en changeant leur cadre de vie et en améliorant les équipements publics, et d’autre part, travailler avec les bailleurs pour rénover les logements, en démolir certains qui seraient trop vétustes et en proposer de nouveaux pour contribuer au changement d’image du quartier.

La définition d’un projet global

Pour les quartiers de Dorignies et de Pont de la Deûle (à Flers-en-Escrebieux), Douaisis Agglo travaille avec la Ville de Douai sur un important projet de rénovation urbaine (NPNRU) d’intérêt régional. L’ensemble des deux quartiers ont fait l’objet d’un diagnostic (2019) et d’une étude urbaine globale (2020) par une équipe composée par JDL, FORS, Palabreo, Urbanis, les Rondeaux et Objectif Ville. Quatre enjeux stratégiques ont été identifiés :

  1. Contribuer à la résorption des trafics par des actions urbaines spécifiques
  2. Requalifier l’habitat privé et social dégradé
  3. Structurer le territoire en renforçant la vocation de chacun des deux pôles
  4. Développer une mixité fonctionnelle et sociale (ESS et diversification de l’habitat)

 

 

Accès rapide