La 4e fleur est le plus haut niveau du label Villes et Villages Fleuris, obtenu en 2017 et renouvelé en 2020 par la ville de Douai.

Douai, ville fleurie

À Douai, un plan de fleurissement est mis en place dans tous les quartiers, basé principalement sur le maintien toute l’année d’un fleurissement pérenne et varié (massifs, jardinières, suspensions, mosaïculture, mélanges fleuris et bulbes pérennes) sur l’ensemble du territoire de la ville, qui privilégie une diversification continue. Une équipe municipale est dédiée au fleurissement, à la décoration. La ville met un point d'honneur à valoriser un fleurissement naturel, moderne et respectueux de l'environnement.

Le saviez-vous ?

Depuis 1990, la ville est passée de 1360 m2 à 3395 m2 de zones fleuries, en plus des 9700 m2 de rosiers !

Prix national de l'arbre

Les arbres sont soignés et font l’objet d’un entretien raisonné de la part de la ville :

  • inventaire,
  • veille sanitaire,
  • plans de gestion des parcs,
  • plan de traitement en PBI (protection biologique intégrée),
  • programmes annuels d’expertise, de taille architecturée sur tous les arbres en rideaux et d’interventions spécifiques,
  • programme pluriannuel d’élagage,
  • suivi des plantations (arrosage, taille de formation, tuteurs, ligatures).

La gestion innovante et pertinente de son patrimoine arboré a été reconnue par la profession, puisqu’en 2005 Douai a obtenu le grand prix national de l’arbre. La ville a rédigé une charte de l’arbre en 2018, qui est un guide des bonnes pratiques applicables aux professionnels travaillant sur les arbres du domaine public et qui insiste sur un point : l’arbre doit être considéré comme un bien patrimonial à préserver.

Le saviez-vous ?

Aujourd'hui, il y a plus de 27 000 arbres plantés sur le territoire communal de Douai. L'objectif est d'atteindre les 30 000 d'ici 2025.

Cadre de vie naturel et développement durable

Douai, c'est aussi de nombreux parcs, jardins, mais également une réserve et des espaces naturels (la butte à Gibon, le domaine de la Chaumière, le parc de l'Enfant Jésus, la réserve naturelle régionale du marais de Wagnonville). Une gestion et un entretien différenciés de ces parcs sont mis en œuvre pour préserver au mieux la faune et la flore présentes.

Les problématiques environnementales sont au cœur des volontés de la ville, ce qui a conduit à l'élaboration d'un plan communal de désherbage, mais également à des pratiques de "zéro phytosanitaire" plus saines, notamment dans les aires de jeux, plateaux sportifs, cours d'écoles et parcs. Cette gestion plus respectueuse de l'environnement a favorisé l'éclosion de plantes sauvages en ville.

Le saviez-vous ?

55 ruches sont implantées sur différents sites précis du territoire, gérées par des apiculteurs amateurs et passionnés, ainsi qu'une apicultrice municipale.

Pour la protection des oiseaux, la ville a également installé deux nichoirs pour des chouettes effraies et un nichoir pour faucon pèlerin au sommet du beffroi.

La 4e fleur, c'est aussi...

L'entretien des cimetières, des terrains de sport, les serres municipales de production, la propreté urbaine, l'implication de chaque Douaisien, les jardins partagés, de la pédagogie et la transmission aux plus jeunes, le tourisme, les boucles de randonnées, une circulation apaisée, la trame bleue et verte, mais également des événements comme la journée verte, le festival des carrés potagers… Tout cela contribue à vivre dans un cadre plus sain et agréable, et a contribué à conserver la 4e fleur des Villes et Villages Fleuris.

Suite au passage du jury national des Villes fleuries en 2020, la Ville de Douai a reçu le prix national de l'action éducative et pédagogique.

Dossier 4e fleur 2020 - Ville de Douai

Dossier de présentation pour la conservation du label 4e fleur.

Consulter
Taille: 8.88 Mo Extension: pdf

Infos en +

Service Jardins et Cadre de Vie

315 rue du Faubourg de Béthune
du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 (16h30 le vendredi)
Tél. 03 27 93 58 63
Contacter par mail

Accès rapide